jeudi 4 décembre 2014

L'actu TEDx

L'irrésistible vague TEDx est en train de déferler et je crois que c'est une très bonne nouvelle, voici quelques "actus" !

Voici quelques uns de mes articles dans ce blog sur TEDx:
http://didierchambaretaud.blogspot.fr/2014/11/tedxiesegparis-keep-moving-forward.html http://didierchambaretaud.blogspot.fr/2014/02/un-souffle-de-jeunesse-avec.html
http://didierchambaretaud.blogspot.fr/2012/06/tedxladefense-un-bel-evenement.html

En Octobre TEDxParis fait partie du microcosme !

Cette année, je n'avais pas de rhume, les trains n'étaient pas (encore) en grève et Michel Lévy Provençal avait eu l'amabilité de réserver quelques places à ses concurrents et néanmoins amis TEDxers car les places de TEDxParis se vendent en quelques minutes ! J'ai donc pour la première fois participé à TEDxParis ! 


Très belle organisation au Châtelet. Peut-être 1500 personnes ? Pas mal de journalistes parisiens, le soutien de Canal +, quelques personnalités de la Politique, de la Culture et des Médias ...
Un vrai événement parisien où il faut être ... Et une grande qualité de préparation, des sujets qui m'ont plu et parfois touché même en tant que TEDxer habitué.

En Octobre en Argentine, TEDxRiodelaplata fait 10000 entrées !

Je n'y étais pas mais le blog de TED.com en parle, cet événement a reçu 10000 personnes avec une liste d'attente de 20000  ! Pas mal, qui aurait dit parmi les personnalités que j'avais approchées quand j'ai pour la première fois voulu créer TEDxMetz que TEDx allait bientôt remplir les stades ? 


Alors  le mouvement est-il assez mûr maintenant avec plus d'un milliard de net-spectateurs ? TED/TEDx se débrouille seul à présent, la preuve !

En Novembre le monde étudiant s'est approprié TEDx !

Après TEDxParisUniversités l'an passé, TEDxMinesNancy en mars, c'est TEDxIESEGParis (puis le même à Lille) qui ont eu lieu, organisés de mains de maîtres par des étudiants. J'ai participé à la recherche et à la préparation des intervenants. D'ailleurs, je donnerai et commenterai prochainement les meilleures vidéos (de mon point de vue) de TEDxIESEGParis dans ce blog. 


Ces expériences que je connais et de nombreuses autres le confirment, la formule est appropriées par les étudiants eux-mêmes alors que les écoles en difficulté ne savent pas comment réinventer leur business modèle sauf en augmentant les frais de scolarité ... Et voilà que ce sont les étudiants qui sélectionnent leurs sujets et les intervenants et même, comble du comble, qui les font "coacher" ! Mais de remarquables profs sont en train de leur emboîter le pas ...

En quoi sommes-nous concernés ?

Eh bien, voilà trois idées qui étayent l'importance de TED/TEDx. Il s'agit d'un type d'événement qui: 
  • entre, même en France, dans les réseaux d'influence et le show-biz, 
  • devient un media mondial capable de mobiliser de vastes publics, 
  • se développe comme un laboratoire d'idées ouvert, démultipliable et autogéré que s'approprient les étudiants eux-mêmes pour peut-être ré-inventer l'Université !
Prochaines étapes:

Je vous annonce plusieurs choses:
  • Ma propre vidéo TEDx, eh oui, c'est dur de coacher les autres et ensuite de s'exposer soi-même sur scène. Je ne suis pas mécontent car j'ai appris comment m'améliorer et du coup être meilleur préparateur  ... 
  • Une interview sur une radio du web de New York sur l'appropriation de TEDx en France.
  • La sortie de mon livre sur la prise de parole comme à TEDx ...
  • Ma participation à plusieurs TEDx à Paris et en Lorraine en 2015
Et pour le même prix une prophétie: avant 10 ans, la marque TED sera dans le top 10 des marques les plus aimées de la planète si ce n'est pas déjà le cas !


4 commentaires:

jérôme a dit…

TEDx, enfin il me semble, est une mise en scène de compétences ou des expériences plus que d'idées. J'entends souvent Laurent Alexandre, l'homme qui nous disait sur TEDx que certains d'entre nous vivrons 1000 ans. Je cherche des indices confirmant ce qu'il avance, je n'en trouve pas, sans compter que vivre 1000 ans risque d'être fort ennuyeux. Et que malgré toutes ses prédictions mon fils a une simple douleur dans le genou depuis des mois que personne n'arrive à traiter. Passer beaucoup de temps sur un sujet permet de développer de fortes compétences, extrapoler ces compétences sur des prédictions ou des idées c'est une autre affaire. En fait je n'aime pas le scientisme qui est véhiculé par TEDx, cette idée que Google va tout régler, que nous n'aurons plus rien à faire, que tout va se régler par de la science. Evidemment il y a aussi sur TEDx Pierre Rabi ou Anja Linder mais malgré tout, je ne peux m'empêcher de voir un narcissisme extrême dans cet exercice. Et de la perte du lien social, du vivre ensemble qui a fait l'homme personne ne nous parle, l'expérience individuelle suffirait ?

Unknown a dit…

Votre propos part d'un sujet précis présenté lors du dernier TEDxParis. Sur le fond, réécoutez Laurent Alexandre,il est plus mesuré que ce que vous en dites. Ensuite, dans ce même TEDxParis, un autre sujet défendait, lui, non pas le plus qu'humain mais le "mieux d'humain" et le lien social ! Et dans ce même TEDx divers autres (presque tous) sujets allaient précisément dans votre sens allez voir ... Ensuite, il existe des milliers d'autres TEDx ... Il me semble que votre remarque est justement une généralisation très abusive elle-même.
TEDx est à la fois un nouveau média et un nouveau réseau à fort impact et à fort contenu. On y trouve de nombreux apports très divers et de nombreuses opinions. Elles ne sont pas toutes scientistes ni narcissiques pas plus en tous cas que dans nombre d'autres media ou réseaux beaucoup plus superficiels eux !
Pour finir, TEDx a un intérêt supplémentaire. On y va non pas seulement pour y retrouver des représentants de ses propres croyances mais surtout pour y découvrir des idées, expériences ou tendances que l'on n'aurait pas découvertes autrement. La sérendipité !

jérôme a dit…

Oui, j'ai tapé un peu fort et je m'attendais à cette critique. Néanmoins je répète mon propos, les expériences et les enseignements qu'on en tire ne font pas des orientations généralisables et apprendre c'est quasiment toujours apprendre seul. Je le vois chaque jours avec mes propres enfants ou des salariés ou avec moi-même, un enseignement un savoir est parfois écouté très rarement appliqué. Mon frère qui part travailler 3 ans en Allemagne m'expliquait la semaine dernière qu'il ne va pas apprendre l'Allemand "parce que c'est très compliqué". Pendant ce temps j'ai commencé à apprendre l'arabe, qui est, lui, beaucoup plus compliqué que l'Allemand et je trouve ça très intéressant... Avec TEDx, la matière disponible est infinie, mais ce ne sont que des récits de vie. C'est déjà beaucoup, je vous l'accorde.

Unknown a dit…

Cher Jérôme, vous voyez dans TED et les TEDx (qui sont aussi différents qu'il est possible de l'être)les reflets de ce qui vous agace ou de ce qui vous attire. Vous réagissez aux reflets, je m'intéresse au miroir !

Google d'un côté, Pierre Rabhi de l'autre. C'est déjà pas mal comme diversité non ? Et si je vous disais que pour ma part les deux m'agacent ? Mais pas pour les mêmes raisons et pas parce qu'ils passent dans TED ! Mais juger a priori ainsi ne me semble pas la meilleure façon de profiter de TED.

Vous semblez penser que TED et TEDx sont là pour enseigner ... Personne n'apprend l'allemand ni l'Arabe dans un TEDx (à ma connaissance) ! Mais qui peut dire qu'un talk n'a pas pu inspirer une telle envie ?

Les TED talk ne seraient que des récits de vie. Le storytelling est l'instrument souvent utilisé non le sujet (sauf dans mon talk à moi par contre). Il est donc utile de distinguer le media du contenu. Reproche-t-on à Güttemberg qu'Hitler et Staline aient utilisé son invention pour diffuser leurs idées "de progrès" ?

TED serait narcissique. Sans doute mais pas plus que d'écrire dans un blog ou ailleurs ...

TED serait donc "mal" parce qu'un tel peut y voir l'influence de Google, par ce que tel autre raconte un événement de son enfance et quoi d'autre ?

TED est un media (un moyen au sens étymologique), il permet de s'ouvrir à de nouvelles choses, de découvrir des gens inconnus et leurs idées ... si vous voulez !

Mais rien ne vous y oblige et les vidéos sont gratuites ! Pourquoi vouloir tout juger et moraliser a priori ? Le media-TED permet techniquement mieux qu'avant de diffuser des idées dans des "talks" très divers faits par des gens le plus souvent inconnus et très variésqui n'ont généralement pas accès aux autres médias.

Vous pouvez sélectionner un talk et y voir la confirmation de ce que vous croyez déjà sur tel ou tel sujet. Seulement, cela n'est en revanche pas le propre de TED, c'est le propre d'un biais psychologique bien connu et qui s'applique à toutes les formes de communication y compris au feu de camp primal qui inspire votre vision du "lien social".

Ce que permet TED de manière réellement renouvelée c'est:
- une véritable ouverture grâce au travail de préparation (certes pas toujours réussi et toujours oublié) de l'auteur/acteur.
- une réelle interaction du public avec le "talker" mais il faut aller sur place et pas se limiter aux vidéos
- une large diffusion grâce au net.

Résultat: les talks, certains d'entre eux au moins, pour la bonne personne au bon moment, lui permettent de s'ouvrir et de creuser ...

Mais bien entendu ce n'est pas une obligation. Et puis de TF1 à Lutte Ouvrière et de La Vie au Bulletin du philatéliste, il y a tout plein d'autres médias pour le cas où le média-TED serait jugé, après examen critique objectif, finalement peu adapté...